Your web browser is out of date. Update your browser for more security, speed and the best experience on this site.

Update your browser
FR 4 GC2020 Retail spoke 2

Votre entreprise a beaucoup à gagner à automatiser ses mainframes

Temps De Lecture
6 mins
Derniere Mise A Jour
mai 13th, 2020
Partager

Les mainframes peuvent faire des merveilles dans le Retail

Vous pensez peut-être que les mainframes sont obsolètes, pourtant ils gèrent encore la majorité des traitements par lots dans de nombreuses entreprises. Les mainframes sont également capables d’automatiser d'autres tâches par le biais de connecteurs qui peuvent donner accès à de nombreuses sources d’information et les actualiser, éliminant ainsi aux utilisateurs les spécificités liées au stockage, à l’accès et au déplacement des données. La plateforme d’automatisation de SMA Technologies est notamment la seule à avoir un connecteur IBM i. L’automatisation des tâches par les mainframes couvre le traitement des transactions, le self-service et les opérations en dehors des heures ouvrées.

Evolution des plateformes d’automatisation

Les premières plateformes d’automatisation effectuaient du traitement par lots, à savoir l’exécution de plusieurs jobs en séquence sans interaction de l’utilisateur. Pour les instructions, les opérateurs inséraient des cartes perforées dans le mainframe. Les administrateurs système programmaient les jobs par lots, à un horaire spécifique chaque jour, au moment où le système était le moins sollicité.

Le traitement par lots avec cartes perforées se faisait surtout vers la fin des années 1970 et le début des années 1980, mais il repose toujours sur le concept de l’exécution d’une série de jobs selon un ordre prédéfini. De nombreux processus métier typiques se prêtent au traitement par lots, ce qui en fait un élément central des opérations IT dans la plupart des grandes entreprises. Les systèmes en ligne peuvent également fonctionner sans intervention de l’utilisateur, mais ils sont rarement optimisés pour l’exécution de gros volumes de tâches répétitives.

L’infrastructure IT des enseignes Retail exige une plateforme d’automatisation capable d’assurer le traitement en début et fin de journée. Les commerçants ont aussi besoin de produire des rapports, d’imprimer des documents et d’effectuer d’autres tâches non-interactives dans des délais précis. Le traitement par lots moderne nécessite une automatisation de la charge de travail et de la programmation déclenchée par événement, ce qui suppose l’utilisation d’un logiciel de programmation de jobs. Un tel logiciel peut démarrer un processus quand les ressources sont disponibles, plutôt que d’attendre le moment prévu.

Les marges des commerçants sont très fines et ils doivent absolument opérer vite et sans erreur. Le fait de combiner la puissance de l’automatisation des mainframes avec une plateforme moderne d’orchestration de l’autonomisation réduit les délais et les erreurs excessivement coûteuses liées aux processus manuels.

L’automatisation accélère le traitement des transactions

Les mainframes font des merveilles pour le traitement de gros volumes de transactions. Leurs applications sont critiques pour le bon fonctionnement des entreprises. Ils doivent aussi absorber les fluctuations du nombre d’utilisateurs simultanés et pouvoir exécuter les transactions dans un temps court, quelques fractions de seconde dans certains cas.

Un système de traitement des transactions préserve l’intégrité et la cohérence de l’information, généralement stockée dans une base de données ou un système de fichiers quelconque. Pour ce faire, il vérifie que toutes les opérations interdépendantes aboutissent ou sont annulées avec succès. Prenons l’exemple d’une transaction bancaire d’un client qui souhaite virer 100 dollars de son compte épargne vers son compte courant. La transaction suppose deux opérations distinctes : le débit de 100 dollars du compte épargne et le crédit de 100 dollars sur le compte courant. Le solde ne sera pas bon si une seule opération aboutit. Le traitement de la transaction doit donc s’assurer que les deux opérations réussissent ou échouent.

Par rapport au traitement par lots, le traitement des transactions offre l’avantage de maintenir un taux élevé d’utilisation des mainframes sans nécessiter d’interaction manuelle constante. Ceci aide à amortir le coût initial du mainframe et à justifier son coût opérationnel. Le traitement des transactions permet également à de nombreux utilisateurs de se partager des ressources informatiques.

Pour les acteurs du commerce, la connexion native entre une plateforme d’automatisation et le mainframe aide à accélérer grandement le traitement des transactions. Les opérateurs IT peuvent alors se passer des anciens outils de programmation de jobs comme AJS et réduire fortement leur fenêtre de traitement en fin de journée, avec la garantie de données toujours à jour et de pouvoir supprimer quasiment toutes les interventions manuelles.

Self-service

Le concept du self-service pour les utilisateurs métiers n’est pas nouveau dans les entreprises, mais l’IT a tardé à le généraliser. Ceci s’explique en partie par le fait que les utilisateurs aient besoin d’un accès plus large au système pour effectuer des fonctions historiquement réservées au seul service IT. Les mainframes modernes permettent un haut degré de contrôle des accès des utilisateurs, si bien que les administrateurs n’attribuent que le niveau d’accès dont chacun a besoin pour faire son travail. Certaines entreprises utilisent aussi les mainframes pour étendre le self-service des opérations internes aux opérations externes et proposer ainsi de nouvelles options aux clients. Ces fonctions en self-service peuvent ainsi être totalement automatisées sans intervention directe du personnel IT, puisque les managers peuvent approuver les tâches à distance, par e-mail, appel téléphonique ou SMS.

L’automatisation self-service génère des gains de temps par l’allègement administratif et l’exécution plus rapide des requêtes. Les utilisateurs métiers peuvent exécuter des workflows compliqués, comme des rapports multi-applis, sans connaissance IT spécialisée. C’est le cas des membres du service RH, qui peuvent réaliser la plupart des tâches d’accueil et d’intégration de nouveaux salariés et de fin de contrat via un self-service automatisé. Enfin, les administrateurs IT en retirent des avantages de traçabilité et d’une plus grande transparence sur l’utilisation des processus et des ressources.

Opérations en dehors des heures ouvrées

Un mainframe sait corriger les erreurs sans intervention humaine directe. Ainsi, des processus peuvent tourner pendant la nuit sans qu’il faille un employé d’astreinte, prêt à intervenir en cas de panne. C’est ce que permettent les workflows déclenchés par un événement. Quand un job échoue, par exemple, le workflow le reprend et exécute l’étape suivante non dépendante. Si un job critique échoue à répétition, le système alerte un opérateur qui se connecte via l’interface web pour régler le problème. Le plus souvent, ce n’est pas le mainframe qui pose problème, mais l’application chargée d’alimenter les données, qui peine à répondre. Les opérateurs peuvent programmer des workflows pour qu’ils redémarrent également ces systèmes dépendants, de sorte que les jobs programmés puissent se poursuivre sans intervention extérieure.

Le facteur temps est crucial dans le monde du Retail. Si le traitement de fin de journée échoue, les processus d’ouverture le lendemain ne pourront pas se dérouler comme convenu. L’automatisation en dehors des heures ouvrées apportent plus de sérénité aux responsables IT qui savent que le système est résilient et que les opérations seront prêtes pour l’ouverture.

Synthèse

Les mainframes continuent d’évoluer malgré l’actuelle tendance à vouloir délocaliser l’informatique. Leur capacité à automatiser la programmation des jobs et d’autres tâches les rend utiles aux enseignes de commerce qui ont besoin de rapprocher un grand nombre de transactions chaque mois. A cela s’ajoutent les avantages du self-service et de l’automatisation en dehors des heures ouvrées qui font des mainframes un tout premier choix pour l’infrastructure IT.

Voilà plusieurs décennies que SMA fournit des solutions d’automatisation à ses clients utilisateurs de mainframes IBM. Réservez un créneau dès aujourd’hui pour découvrir comment nous pouvons contribuer à rendre votre entreprise plus résiliente.

Dans cet article

Cet article compare les avantages des mainframes pour les enseignes de Retail à d’autres types d’infrastructure IT.

Vous avez une question sur l'automatisation ? Nous aimerions avoir de vos nouvelles.

Envoyez-nous un message et quelqu'un vous contactera dès que possible.
<!--[if lte IE 8]> <script charset="utf-8" type="text/javascript" src="//js.hsforms.net/forms/v2-legacy.js"></script> <![endif]--> <script charset="utf-8" type="text/javascript" src="//js.hsforms.net/forms/v2.js"></script> <script> hbspt.forms.create({ portalId: "7300903", formId: "86bdd128-9fa3-435a-9895-ed54b0159345" }); </script>