Covid-19 Update

SMA Technologies à propos du Covid-19

Point de situation : information continuité de service
Blog Avantages de L'automatisation L’automatisation du Retail peut aider à surmonter ...
L’automatisation du Retail peut aider à surmonter la crise du COVID

L’automatisation du Retail peut aider à surmonter la crise du COVID

Dans cet article

Ce blog présente les solutions d'automatisation de la vente au détail de SMA Technologies, notamment les systèmes de gestion des commandes et l'automatisation du libre-service pour moderniser l'infrastructure informatique.

En automatisant les processus, vous réglez d’autres problématiques : logistiques, RH et IT

Les temps sont durs pour le Retail. Mais si vous lisez ceci, vous savez que les temps sont durs de tout temps pour les commerçants. Dans un secteur d’industrie où la marge bénéficiaire moyenne est comprise entre 0,5% et 3,5%, ceux qui réussissent sont ceux qui savent s’adapter. Surtout, ils ont compris que leur survie dépend de leur capacité d’innovation et de leurs efforts de modernisation.

Le contexte économique actuel oblige à accélérer ces initiatives. SMA Technologies a consulté quelques-uns de nos clients importants du Retail à l’occasion d’une étude informelle pour connaître leurs nouvelles priorités. Il en ressort un consensus : la pandémie de COVID-19 contraint les responsables IT à étendre les fonctionnalités et à accélérer le déploiement de solutions IT pour mieux satisfaire les besoins des utilisateurs et des clients.

L’automatisation du secteur du Retail passe par l’intégration d’applis

Les environnements IT des enseignes de commerce sont hautement complexes et fortement sollicités. Différentes solutions s’appliquent à quatre piliers essentiels :

  • La Business Intelligence extraite du reporting à la demande
  • La logistique pour la distribution
  • Le e-commerce avec le déploiement rapide de changements dans les différentes langues
  • La finance pour consolider et distribuer les données depuis et vers plusieurs milliers de points de vente, quasiment en temps réel

Typiquement, plusieurs solutions logicielles coexistent pour chacune de ces fonctions. Oracle Retail, SAP BOXI, Infor M3, Reflex ou encore Manhattan sont des fournisseurs de ces solutions. Il s’agit de solutions robustes et éprouvées mais qui ne communiquent pas nécessairement comme vous le voudriez. Certaines disposent de fonctionnalités d’automatisation intégrées, mais réservées à l’application concernée. Parallèlement, les Opérations IT ont besoin de visibilité sur l’ensemble des processus opérant dans leur environnement, indépendamment de l’application. D’où la nécessité d’une plateforme SOAP (System Orchestration Automation Platform) dédiée.

C’est le Gartner qui a le premier défini SOAP comme une nouvelle catégorie de plateforme Workload Automation (WLA) modernisée. Imaginez qu’un logiciel de traitement par lots et programmation évolue en une plateforme flexible d’automatisation déclenchée par événement, avec une API pouvant prendre en charge n’importe quel script d’exécution de workflows dans plusieurs environnements et avec plusieurs dépendances. Une telle plateforme peut ainsi exécuter tous les workflows et les scripts automatisés dans une entreprise à partir d’un point de contrôle central, offrir une visibilité en temps réel et des notifications, proposer un portail self-service et gérer la conduite des changements. Une plateforme SOAP doit proposer des intégrations des systèmes en place et pouvoir interagir en toute transparence avec les applications sur site, en conteneur et dans le cloud. Autrement dit, c’est une plateforme d’automatisation complète capable d’orchestrer les traitements et workflows et les intégrations système à l’échelle des différents environnements d’une entreprise.

Comment une plateforme SOAP gère-t-elle les intégrations d’applications ?

Dans cette section, nous allons voir plusieurs exemples d’application d’une plateforme SOAP aux quatre piliers précités.

Intégration de la Business Intelligence pour guider les décisions

L’intelligence métier doit être opportune, précise et exploitable. Et ce d’autant plus dans le secteur du Retail où les marges sont très étroites. Les analystes développent donc des processus individuels permettant d’obtenir une telle information. Ceci suppose d’identifier les dépendances de chaque processus et de définir les actions ou les alertes nécessaires en cas d’échec d’une étape du processus. Les programmeurs créent les scripts et les appels d’API pour transformer chaque étape du processus en tâche exécutable. Les opérateurs combinent ensuite ces tâches en workflows.

C’est là qu’intervient l’intégration. Prenons le cas d’un commerçant qui distribue une nouvelle gamme de produits dans quatre pays. Un opérateur définit un événement déclencheur qui alertera l’équipe chargée de gérer les stocks des mouvements au niveau du point de vente et sur le portail e-commerce. Si un article ne part pas aussi vite qu’attendu sur le site de vente en ligne, un responsable pourrait déclencher un workflow pour annoncer une vente flash et modifier les prix affichés dans toutes les langues pour encourager les ventes. Au niveau du pays, de la ville ou même du magasin, des rapports peuvent servir à envoyer des notifications à des points de vente individuels ou des groupes de points de vente pour qu’ils proposent une remise sur des articles ou qu’ils l’arrêtent avec pour effet la mise à jour automatique des prix affichés dans chaque magasin. Si un produit se vend mieux ou moins bien qu’attendu, il est possible de programmer le déclenchement d’événement au niveau des stocks et du système de gestion de la logistique, soit pour commander davantage de produits auprès du fabricant, soit pour revoir les volumes de commandes à la baisse pour s’aligner sur la demande.

De nombreux programmes produisent des rapports, mais une plateforme d’orchestration de l’automatisation permet d’agir sur l’information avec bien plus de rapidité. Les gains d’efficacité qui en découlent se traduisent en avantages économiques avec de meilleures marges bénéficiaires à la clé. C’est là que réside la véritable valeur ajoutée d’une automatisation intégrée.

Automatisation intégrée de la gestion logistique pour gagner en rentabilité

Le cycle entre production et distribution est particulièrement court dans le secteur du commerce de détail. L’enseigne de mode Zara est réputée pour son cycle de 4 semaines entre la phase de conception et la vente en magasin. Leur système de Business Intelligence informe la logistique si bien qu’ils peuvent réagir vite et s’adapter à la demande des consommateurs. Ils recoupent les données des études de marché, des sondages, des retours de clients et des ventes réalisées pour savoir quelles décisions prendre pour la suite. résultat, l’enseigne vend plus de 85% de ses produits à plein tarif dans un secteur d’industrie où la moyenne est plus proche de 60%. Dans le contexte actuel du COVID-19, pouvoir compter sur une intelligence en temps réel permet de proposer de nouvelles promotions sur les marchandises dont on sait qu’on peut les fournir immédiatement et aussi d’actualiser les sites web pour qu’ils soient à jour des délais de livraison ou des éventuelles ruptures de stock.

Si le fonctionnement d’une marque de mode ne peut pas s’appliquer à tous les secteurs, la façon dont ils intègrent Business Intelligence et logistique peut permettre à tous types de commerçants de se doter d’un système intégré et optimal de gestion des commandes. Pouvoir prendre des décisions sur la base de données peut se traduire par de formidables économies sur la production, le transport et l’entreposage. Avec une intégration fine, une entreprise peut décider automatiquement de revoir à la baisse ou à la hausse ou même d’interrompre les commandes de production selon le succès que rencontre tel ou tel produit. Si un article se vend mieux en Allemagne, mais moins bien au Royaume-Uni, le système peut réacheminer automatiquement les stocks pour les rendre disponibles au bon endroit.

La fabrication juste à temps n’est pas un nouveau concept, mais les entreprises ont intérêt à revisiter leurs processus et leur approche d’automatisation en ce sens. Pouvoir programmer des déclencheurs ultra granulaires et les modifier rapidement sur la base de données nouvelles doit faire partie de cette réflexion sur l’automatisation. A certains égards, un système avancé de gestion des commandes ressemblera aux plateformes HFT (High Frequency Trading) rendues célèbres par Wall Street. Il s’agit d’un système complexe fondé sur des conditions précises qui déclenchent des actions spécifiques sur la base des données de marché à jour.

Vous aimeriez en savoir plus ? Lisez cet article sur les quatre façons de gagner en efficacité par l’automatisation de la gestion d’inventaire.

Automatisation intégrée du e-commerce pour rivaliser avec Amazon

Règle numéro 1 du e-commerce : distribuez ce que vous avez en stock le plus rapidement possible. Si les systèmes d’une entreprise ne sont pas suffisamment efficaces, ils seront lents. Et les entreprises lentes s’éteignent vite dans le secteur du Retail. Voyons comment rendre une entreprise de e-commerce plus rapide et plus agile.

Le e-commerce se fonde sur des données. Une entreprise dans laquelle le logiciel de Business Intelligence et la base de données ne sont pas intégrés aux opérations de e-commerce se pénalise inutilement. Ce sont les données qui guident chaque décision et l’automatisation vient accélérer cette prise de décision.

Si un article se vend bien ou qu’il génère beaucoup de visites, l’entreprise n’a normalement pas besoin d’un être humain pour décider de le promouvoir sur le site. Voici l’exemple d’un workflow e-commerce automatisé dont toutes les entreprises devraient s’équiper :

  • Un seuil de ventes ou de stock déclenche une alerte
  • Un script déclenche la promotion du produit sur la page d’accueil
  • Le directeur marketing reçoit une alerte pour faire la publicité du produit
  • La base de données de l’entrepôt opère un contrôle d’inventaire
  • Le site de fabrication reçoit une commande de production pour satisfaire la demande
  • L’organisation des transports reçoit une alerte pour que les moyens de livraison soient disponibles
  • L’équipe de Business intelligence reçoit un rapport du profil des acheteurs

Ce workflow peut être plus complexe encore et il est possible d’affiner autant que nécessaire les événements déclencheurs. Les nombreuses dépendances sont la norme et une plateforme d’automatisation ne craint pas la complexité. Voilà la vocation d’une plateforme SOAP : orchestrer l’automatisation fine d’un système pour aider une entreprise à tenir ses objectifs commerciaux.

Intégrer l’automatisation financière pour accélérer les opérations

L’automatisation financière consiste à faire en sorte que les comptables aillent à la même vitesse que les autres divisions. Dans les grandes enseignes, cela suppose de consolider toutes les données financières d’un grand nombre de sources :

  • Plusieurs centaines ou milliers d’implantations physiques
  • Site e-commerce
  • Opérations de fabrication
  • Opérations de transport
  • Frais immobiliers
  • Compta fournisseurs
  • Paye

Les workflows des directions financières doivent optimiser l’extraction des données de toutes les divisions, leur traitement et leur restitution. Les points de vente physiques et le site de e-commerce doivent, par exemple, traiter des milliers ou des centaines de milliers de transactions par jour. C’est là qu’une plateforme SOAP mobilise sa puissance de traitement par lots, le plus souvent via un mainframe IBM dans un local de serveurs, ou délègue à un tiers qui utilise les mêmes outils pour viser les mêmes objectifs.

Lisez cet article sur l’automatisation des mainframes au secours de votre entreprise si vous souhaitez savoir comment utiliser au mieux votre mainframe pour aller plus loin que l’automatisation du traitement par lots.

Outre le traitement des transactions et de la paye, les données d’autres divisions de l’entreprise doivent être disponibles et exploitables. L’automatisation financière encadre les alertes et les rapports de sorte que la bonne information parvienne aux bonnes personnes afin qu’à terme les décideurs puissent établir des prévisions plus fines et prendre de meilleures décisions à court terme. Des données financières précises déterminent quels budgets allouer au marketing, efforts de R&D, etc. et où générer le meilleur ROI. Les décideurs sont informés du potentiel de bénéfice de différents articles sur la base des données des divisions mobilisées pour que les ventes du produit soient fructueuses.

Boucler la boucle

L’intégration par l’automatisation est la clé d’une stratégie réussie d’adaptation à des conditions de marché changeantes. Mettre en œuvre des worflows fondés sur des événements pouvant extraire des données de plusieurs divisions et guider la prise de décision sans intervention humaine accélère les opérations. La possibilité d’apporter des changements rapidement et sans erreur crée des conditions d’agilité. Vitesse plus agilité plus Business Intelligence éclairée, voici les conditions que doit réunir une plateforme capable de porter les entreprises vers de plus hauts sommets.

SMA Technologies se tient prêt à vous aider à élaborer votre plateforme.

Vous voulez en savoir plus ? Vous aimeriez réduire vos coûts de gestion de nouveaux salariés. Il existe un article de blog à ce sujet. Retail onboarding sucks – automation is the cure.

Vous voulez en savoir plus sur l'automatisation ? Planifier une démo de OpCon.

Tenez-moi au courant

Tenez-vous au courant de tout ce qui concerne l'automatisation.

Entrez votre adresse électronique et nous vous enverrons nos meilleurs articles, pas plus de deux fois par semaine.

Oui, je comprends que je recevrai du matériel de marketing de SMA Technologies.